Skip to main content

Source: АrсhDаilу

Farouche Tremblant / Atelier l’Abri

Farouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie extérieure, Forêt

Farouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie extérieure, Forêt

Description textuelle fournie par les architectes. Adossé au parc national du Mont-Tremblant et niché dans la vallée de la rivière du Diable, le site agrotouristique Farouche propose un concept singulier et unique pour la région des Laurentides au Québec. Tirant le meilleur parti des qualités naturelles et sauvages du territoire de près de cent acres, le projet combine une ferme nordique, un café-bar, des micro-refuges quatre saisons et un camp de base extérieur.

Farouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie extérieure, ForêtFarouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie extérieure

Du côté nord du chemin du Lac-Supérieur, une grange sert de siège aux activités de la ferme. Le chemin qui mène à la petite ferme maraîchère biologique passe par le tunnel des serres, des champs de fleurs et des jachères. Les sentiers pédestres débutent derrière le bâtiment agricole et permettent aux visiteurs du site Farouche d’explorer les montagnes de la Vallée du Diable.

Farouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie extérieure, Forêt

En bordure du fleuve, au sud de la route, le café est au cœur des activités offertes sur le site. On pénètre dans cette bâtisse accueillante par le petit marché qui propose aux visiteurs les produits de saison de la ferme maraîchère Farouche, ainsi que d’autres marchandises telles que fromages, bières et vins de producteurs locaux. La salle à manger et sa cuisine offrent aux visiteurs de passage et aux hôtes de la cabane la possibilité de déguster des plats issus de la production de la ferme.

Farouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie d'intérieur, Fenêtres, PoutreFarouche Tremblant / Atelier l'Abri - Image 20 de 22

Le café lounge s’ouvre vers le fleuve : ses grandes fenêtres orientées à l’ouest offrent des vues uniques sur le Mont-Tremblant et les couchers de soleil derrière les sommets des Laurentides. En son centre, le feu du poêle à bois invite les convives à se rassembler et à observer la silhouette changeante de la nature. Niché dans le toit cathédrale, un espace mezzanine offre un salon calme et en retrait. La matérialité du bâtiment est sobre ; les toits en acier de couleur anthracite et le revêtement en pruche naturelle rappellent les bâtiments de ferme vernaculaires.

Farouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie extérieure, Fenêtres, FaçadeFarouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie d'intérieur, Salle à manger, Table, Chaise, Fenêtres

Le camp de micro-cabines en bardeaux de cèdre se dresse au sud du café. Organisés de manière organique et reliés par un chemin sinueux, les quatre petits abris en forme de A contiennent chacun un lit king-size, un canapé et une cuisinière à gaz dans leur plan compact. Minimalistes par essence, les bâtiments se retirent dans le paysage et permettent aux clients de s’immerger pleinement dans la beauté sauvage de la Rivière du Diable.

Farouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie extérieure, Forêt

Le projet Farouche a été documenté par le photographe Raphaël Thibodeau sur une période de vingt-quatre heures afin de capter l’évolution du site, du lever de soleil sur le fleuve, à l’observation nocturne des cabanes illuminées par le clair de lune.

Farouche Tremblant / Atelier l'Abri - Photographie d'intérieur, Salle à manger, Table, Fenêtre, Chaise
Source: АrсhDаilу

Leave a Reply