Skip to main content

Source: АrсhDаilу

Centre communautaire Maison pour Tous / LIEN – Chazalon Glairoux Lafond – architectes associés + Dld architectes

Centre communautaire Maison pour Tous / LIEN - Chazalon Glairoux Lafond - architectes associés + Dld architectes, © salemmostefaoui

© salemmostefaoui

Description textuelle fournie par les architectes. Nous souhaitons aborder chaque projet avec le souci de construire une réponse spécifique à une situation donnée. Celle du village de Saint-Jean de Moirans nous offre un lieu à l’identité marquée et unique. L’architecture du village est remarquable. On observe les traces de la ruralité liées à l’histoire du village. Des constructions en pisé couvertes de larges toitures à charpente en bois massif attirent notre attention. On remarque un dispositif récurrent dans l’articulation entre mur-clôture et maison qui crée l’urbanité du village, définissant son caractère.

© salemmostefaoui

Tantôt en pierre, tantôt en pisé ou en enduit mais toujours très minérales, les constructions sont très hétérogènes et d’époques différentes. Les toits en pente (2 ou 4 pans) sont omniprésents et aux larges porte-à-faux, ils témoignent d’une identité territoriale forte liée au climat et à la culture constructive locale. Le paysage est également très présent sur le site et caractérise un espace ouvert malgré la présence du mur de l’usine.

© salemmostefaoui

Le terrain s’ouvre sur des vues lointaines sur la Chartreuse et le Vercors dès qu’on grimpe un peu. De plus, les jardins privatifs clos et la végétation omniprésente composent un paysage de quartier plus calme, protégé, et gère efficacement les vues du quartier sur les limites ouest et nord.

© salemmostefaoui

Enfin, le site se situe à la frontière entre le centre-ville historique dense et un secteur plus diffus d’habitations individuelles et collectives. Le projet doit articuler ces deux entités urbaines et mettre en place des continuités capables de faire une inscription évidente du projet dans son contexte.

© salemmostefaoui© salemmostefaoui

Dès lors, notre réflexion et le projet s’articulent autour de quelques questions essentielles : Comment articuler à travers le projet architectural une séquence urbaine capable de faire joint entre le centre et sa très proche périphérie ? De la même manière, comment construire un espace public qui complète l’urbanité, les places et les rues du centre-ville ? Comment faire référence au patrimoine, à l’identité authentique de Saint Jean de Moirans tout en offrant une image contemporaine, renouvelée, dynamique, sans pastiche mais avec simplicité ? Quelle expression et quelle image familière donner à cet équipement de proximité ? Le projet se nourrit donc de l’inventaire existant.

© salemmostefaoui© salemmostefaoui

Basé sur un plan en « L », il construit immédiatement la place reliée à la rue, et un jardin d’enfants préservé en retrait de la rue. Deux façades à pignons, alignées sur les rues, affichent une présence forte et minérale. Entre les deux se déploie une structure en bois ouverte et transparente donnant l’impression de s’élever afin de renforcer l’idée de continuité entre le village et les espaces du bâtiment. Ces caractéristiques formelles et constructives essentielles, ici recouvertes d’une toiture en zinc, font référence à l’architecture vernaculaire de l’Isère.

PlanAxo

Une différence de niveau du sol permet de résoudre l’articulation entre les niveaux de la place et du jardin tout en respectant la pente naturelle du terrain. Lieux de rencontres et d’échanges informels qu’implique ce type de construction, les circulations sont autant d’espaces de transition auxquels nous avons particulièrement soigné. Tandis que l’ambiance des espaces du rez-de-chaussée est liée au sol, à la continuité de la place et du jardin, au lien que le projet entretient avec les espaces publics du centre-ville ; les espaces à l’étage exploitent pleinement les volumes dégagés sous la charpente apparente et se projettent dans le paysage lointain.

© salemmostefaoui© salemmostefaoui

Cette proposition, bienveillante au regard du contexte, se veut le véritable reflet de son programme : c’est-à-dire une maison pour tous, généreuse, accueillante et invitante pour les habitants de la commune. Au-delà de sa fonctionnalité, le projet souhaite offrir l’image d’une architecture « sans prétention », simple dans sa forme et appartenant à son territoire. L’expression familière et le caractère domestique de cet équipement de proximité est une réponse pour une adhésion et une appropriation facile par les utilisateurs. Avant tout, ils doivent se sentir chez eux. Le bâtiment doit être ouvert et accueillant.

© salemmostefaoui
Source: АrсhDаilу

Leave a Reply